Gestion durable

 

   martelage_1.jpg

 

Avec un taux de boisement de 14%, la Normandie est parmi les régions les moins boisées de France.

Cependant, ne vous laissez pas tromper, car c'est bien connu, l'arbre cache la forêt ; une forêt riche, diverse et qui n'est pas équitablement répandue sur le territoire régional. 

 

La forêt bas-normande en chiffres :

  • 417 000ha soit 14% du territoire (moyenne nationale de 30%)
  • +13% de gagnée en 40 ans (selon Inventaire IFN de 1974-76)
  • 77 millions de m3 de bois sur pied, soit 186m3/ha (moyenne nationale de 163 m3/ha)
  • 505 000 m3 de bois rond produit en un an (chiffre 2010)
  • 40 essences différentes en production

     

     

Carte forêt Basse-Normandie


 

Ce qu’il faut comprendre

  • 21% des forêts sont publiques (domaniales 99% ou communale 1%)

L’ensemble des forêts publiques sont certifiées PEFC. Les forêts sont bien exploitées, on y prélève un peu moins de leur accroissement annuel.


  • 78% des forêts sont privées normandes (52 000 propriétaires privés en Basse-Normandie)

 

Une forêt morcelée en de nombreuses parcelles

  •  Apporte une grande diversité à la forêt mais constitue un handicap économique

 

Le taux de récolte est faible, voir très faible pour les feuillus

La dimension économique est importante en forêt privée. Les propriétaires sont attentifs à la valorisation financière des bois avant leur mise sur le marché. Si le marché n’est pas porteur, ils pourront capitaliser car la forêt ne constitue pas leur revenu principal.

 

Une forêt privée engagée dans la gestion durable

  • 60% des parcelles de + de 4ha ont un document de gestion durable.
  • 38% des forêts privées sont certifiées PEFC
       

A noter que les forêts privées françaises font l'objet d'outils de gestion adaptés à la taille des propriétés. Différents acteurs en sont les garants (les services de l’Etat, le Centre Régional de la Propriété Forestière, les experts forestiers, les coopératives forestières).

En savoir plus :
Analyse de la DRAAF Basse-Normandie / Etude IFN

 

Consommer du Bois fait du Bien à la forêt !

La valorisation des bois est un enjeu essentiel pour assurer une gestion durable de la forêt car la vente des bois permet :

  • De financer les travaux d’entretien,
  • D’aménager les forêts publiques pour qu’elles constituent des espaces de détente et de découverte,
  • D'inciter les propriétaires à investir dans leurs forêts pour produire des bois de qualité dans le cadre de la gestion durable.

 


 

Ce qu’il faut utiliser ...    ... les bois éco-certifiés

Le contexte

Bois éco-certifiéSi la déforestation s’est considérablement accélérée au cours du XXe siècle, elle touche principalement les forêts tropicales.

En France, la réglementation impose aux propriétaires de plus de 25ha d'établir et d'appliquer un plan simple de gestion qui programme les coupes et les plantations. De plus, la législation sur le défrichement est très stricte.

Cependant, pour permettre à l’utilisateur d’avoir la garantie d’utiliser du bois issu de forêts gérées durablement, des certifications ont été mises en place. Les principales sont PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières, traduit de l'anglais Programme for the Endorsement of Forest Certification) et FSC (Conseil d'Intendance Forestier, traduit de l'anglais Forest Stewardship Council).

 

Les certifications

PECFLa certification PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières), date de la fin des années 90. Fruit du dialogue entre des associations socio-environnementales et professionnelles du monde forestier européen. Ce système de certification de la gestion durable des forêts, reconnu internationalement, tient compte des spécificités nationales et locales. Il s'agit d'une certification de progrès. En Basse-Normandie, la moitié de la surface forestière est certifiée PEFC et cette part augmente d’année en année.


www.pefc-france.org


 

FSCLa certification FSC (Forest Stewardship Council), créée au début des années 90 à l'issu du sommet de la Terre de Rio et à l'initiative d'ONG (Greenpeace et WWF), vise à garantir la gestion responsable des forêts. Les principes et critères environnementaux et sociaux qui constituent le socle de cette certification sont reconnus internationalement. Il s'agit d'une certification de performance.

www.fsc-france.fr

 


Pour exemple, dans la commande publique, l’emploi de bois certifiés peut être exigé. Plusieurs textes officiels vont dans ce sens. En voici quelques exemples :

- La loi n°2009-697 du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement.
- Le code des marchés publics.
- Ou encore la circulaire du Premier Ministre du 3 décembre 2008 fixant un objectif de 100% des achats publics de bois certifiés ou issus de forêts gérées de manière durable.

 

En Basse-Normandie, 50% de la totalité des forêts (privées et domaniales) sont certifiées PEFC et cette part ne fait que croître.

 

Exploitants forestiers, scieur, menuisiers, fabricants de meuble ou encore constructeurs bois sont également certifiés afin de pouvoir prouver à leurs clients que le bois, qu’ils utilisent, est issu de forêts gérées durablement.

 

Pour connaître les entreprises régionales certifiées

Cliquer ici : www.pefc-france.org

 

Pour favoriser l’emploi de bois certifié dans la commande public

Cliquer ici : http://www.pefc-france.org/articles/a-la-une/temoignages/des-acheteurs-publics-temoignent


... les bois régionaux

En favorisant l'utilisation des bois de pays, vous contribuez à assurer la vitalité des forêts bas-normandes.

C’est tout l’objet de ce site, destiné donc à vous en faciliter l’usage.

Pour en savoir plus sur la disponibilité des bois régionaux : cliquez ici