Hêtre

Imprimer
HêtreCarte d'implentation essence : Hêtre

Carte d'identité

Ressource en Basse-Normandie :
Disponibilité importante – 14 % du volume de bois sur pied
Peu de demande actuellement en bois d’œuvre, manque de débouchés commerciaux
2 930 m3 de sciage produit en 2010 (enquête EAB DRAAF)

Aspect :
Blanc jaunâtre à brun rougeâtre clair, uniforme, fil droit à peu ondulé, grain fin
Aubier non distinct

Séchage :
Assez difficile – difficile

Qualité :
Bonne résistance en compression, flexion, traction et cisaillement. Très bien pour le déroulage et le cintrage.
Imprégnable

Bois dur et mi-lourd

Classement des qualités :
Classement d’aspect – se référer à la norme EN 975-1 (avril 2009)
ou consulter le document élaboré par la fédération nationale du bois (classement-usuel-hetre.pdf)

Finition :
Prend très bien la teinte

Durabilité :
Classe d’emploi :
Sans aubier & sans traitement : 1,2
Avec aubier & avec traitement adapté : 1,2,3,4

Résistance aux insectes xylophage : oui
Résistance aux termites : non

Pour plus de détails, se référer au fascicule de documentation FD 20 651

Utilisations :

 

Charpente
Ossature bois
Bardage
Menuiserie
extérieure
Menuiserie
intérieure
Parquet
Terrasse
Mobilier urbain
Ameublement
Emballage
x
x
x
AT
ST
ST
AT
AT
ST
ST

ST = sans traitement ; AT = avec traitement ; x =  pas d'utilisation courante               

N.B. : Attention, ce tableau présente les cas généraux. Ainsi, un bois durable avec une présence d'aubier trop importante devra être traité.

Conseils & Astuces

Des défauts qui peuvent se transformer en qualités esthétiques

On appelle "Hêtre bariolé" ou hêtre chauffé un bois qui présente un vénage noir dû à une altération pouvant être valorisée en sculpture ou ameublement.

Le hêtre peut également présenter un cœur rouge. Il s’agit d’une réaction physiologique à l’attaque d’un champignon. Cela ne détériore pas la résistance mécanique du bois mais il devient alors plus dur et perd sa facilité d’imprégnation. Ce défaut lui apporte une qualité esthétique pouvant être valorisée en aménagement intérieur.

Particularités régionales

La disponibilité du hêtre
Faute de débouchés suffisants, les scieries bas-normandes scient peu de hêtre malgré une ressource importante. En Normandie, la disponibilité en bois d’œuvre de hêtre est très supérieure à la récolte 2006 avec 250 à 280 000 m³ par an (source : étude ressource CRPF). La production de sciage de hêtre a chuté de 40 000 m3 à 4 000 m3 en 25 ans. Cette baisse est notamment du à une chute de la demande de la part de l’industrie du meuble.
Ses manques de débouchés actuels fragilisent l’équilibre économique de la forêt. Cette essence demande ne donc qu'à être redécouverte et valorisée, d’autant qu’elle a de nombreuses qualités.

Des industriels qui font le choix du hêtre
Malgré son utilisation déclinante, le hêtre est transformé par plusieurs industriels du bois en région dans le secteur du tournage (notamment pour la production de pied de mobilier ou de manches d' outil), la fabrication d’escalier, l’emballage léger ou le parquet. C’est un bois de qualité qui s’usine sans difficulté.

 

Exemples de réalisation

Produits disponibles dans cette essence

Débits :
Plot , Avivé / Frise et Carrelet

Aménagement Intérieur :
Plancher / Parquet , Lambris , Plinthe et Moulure

Autres produits :
Panneaux pour escalier

Pour aller plus loin